Pass sanitaire et Covid : quel usage en Europe ? Comment l’obtenir ?

PASS SANITAIRE – Obligatoire pour franchir les frontières des pays européens ou pour accéder aux lieux de plus de 1 000 personnes en France, le pass sanitaire prend la forme d’un QR Code sur le papier ou via l’application TousAntiCovid Carnet. Dans quels pays est-il utilisé ? Comment l’avoir ? Mode d’emploi. 

Intitulé « certificat Covid numérique de l’Union européenne », le pass sanitaire est harmonisé à l’échelle européenne depuis le 1er juillet. « L’outil est le même et reconnu dans tous les pays européens », explique le gouvernement dans un communiqué. 

La philosophie de ce pass sanitaire aux normes européennes est de « retrouver la liberté tout en garantissant la meilleure sécurité sanitaire possible » face au Covid-19″. Il est ainsi rendu obligatoire pour voyager dans les  27 états-membres del’Union Européennemais aussi dans les pays de l’espace Schengen : au Liechtenstein, en Suisse, en Islande et en Norvège, et dans les principautés de Monaco et d’Andorre. Les règles du pass sanitaire européen sont applicables pour les Outre-mer et la Corse.

Gratuit, le document au format européen contient un QR code qui permet d’être lisible lors des contrôles aux frontières de ces pays (transport ferroviaire ou route) ou au moment de l’embarquement (transport aérien ou maritime). 

La plupart des pays reconnaissent les tests antigéniques, mais certains, comme la Belgique ou l’Irlande, ne le font pas. Il convient impérativement, avant de partir, de vérifier les conditions d’entrée du pays dans lequel vous allez voyager sur le site du ministère des Affaires étrangères