Compagnie Ryanair : une amende de 4,2 millions en Italie

Compagnie Ryanair

La compagnie Ryanair a écopé d’une amende de 4,2 millions d’euros en Italie, pour ne pas avoir remboursé les billets d’avions des vols annulés pour cause de Covid-19.

Suite à plusieurs plaintes de voyageurs n’ayant reçu que des avoirs et pas de remboursements des vols annulés au motif de la crise sanitaire, pourrait coûter cher à Ryanair. L’autorité antitrust italienne a annoncé le 24 mai 2021 avoir infligé une amende de 4,2 millions d’euros à Ryanair, pour des pratiques de remboursement déloyales. « Une fois que les restrictions de voyage liées à l’urgence Covid-19 ont cessé », explique un communiqué, la compagnie aérienne « n’a pas remboursé aux passagers les billets des vols annulés après le 3 juin 2020 ».

Ryanair s’est donc livrée selon le régulateur à une « conduite gravement inappropriée » : au lieu de rembourser le prix payé pour les billets annulés, elle a continué à émettre des bons permettant aux voyageurs « de choisir un autre vol sans possibilité de remboursement monétaire ».

La compagnie low cost a annoncé qu’elle fera appel de cette décision, expliquant dans un communiqué que les clients concernés par ces vols annulés « se sont vu proposer toutes les options conformes à la législation de l’UE, y compris les changements gratuits, les remboursements sous forme d’espèces ou de bons en tant que choix supplémentaire, sous réserve de l’acceptation du passager ». Ce qui est actuellement le cas.

L’Autorité antitrust italienne avait récemment sanctionné les compagnies aériennes européennes, EasyJet et Volotea, pour ces mêmes pratiques à hauteur respectivement de 2,8 et 1,4 millions d’euros.

Lire aussi :   Air France: trois nouvelles destinations pour l'hiver

En plus de l’amende, les compagnies sanctionnées doivent présenter les mesures qu’elles entendent prendre pour se conformer à la règle : donner systématiquement au consommateur le choix entre l’avoir et le remboursement.