Douane Paris-CDG : un Saoudien voyage avec 500 000 euros en liquide

Douane Paris-CDG

Un passager saoudien avec 500 000 euros en liquide a été interpellé par la douane à Paris-Charles de Gaulle le le 23 juin 2021, mais il a été relâché par la douane et autorisé à entrer en France avec la totalité de son argent après l’intervention de deux ministères, rapporte.

D’après la loi française, un passager ne peut pas faire entrer ou sortir plus de 10.000 euros en liquide sans les déclarer. En provenance de l’aéroport international saoudien, deux passagers jugés «suspects» ont été contrôlés. L’un deux était en possession d’une valise remplie d’argent soit au total 500 000 euros. Une somme rarement saisie par la douane de Paris-CDG.

Selon la loi française donc, il s’agit d’un cas caractérisé de « manquement aux obligations déclaratives », un délit qui entraîne une lourde amende. Mais l’autre passager interpellé, lui aussi de nationalité saoudienne, bénéficierait d’un statut diplomatique. Prudents, les douaniers ont fait remonter l’information à leur hiérarchie.

Après un moment de flottement, les douaniers ont relâché les deux Saoudiens. Le détenteur de la valise aux billets a juste effectuer en ligne une « déclaration d’argent liquide » avant de reprendre un autre vol pour Nice. 

La valise était destinée à un « éminent membre de la famille royale saoudienne » qui passait ses vacances sur la Côte d’Azur.

Les autorités françaises ont-elles contourné la loi ? Techniquement, non ! Comme le passager saoudien n’avait pas quitté la zone internationale de l’aéroport au moment du contrôle des douaniers, il n’avait ainsi pas encore franchi officiellement la frontière française au moment de sa déclaration en ligne.

Lire aussi :   Royal Air Maroc : les réservations aux tarifs réduits tournent au fiasco