Grande-Bretagne : fin de la quarantaine pour les vaccinés – sauf français

Fin de la quarantaine pour les vaccinés

À partir de vendredi, les voyageurs vaccinés qui vont en Angleterre et en Écosse depuis l’Union européenne et les États-Unis ne subiront plus la quarantaine de 10 jours. Sauf ceux arrivant de France.

Le Pays de Galles et l’Irlande du Nord n’ont pas encore modifié leurs mesures sanitaires, mais Londres et Édimbourg ont relaxé les règles pour les pays de la « liste ambre » : à partir du 2 aout, les voyageurs vaccinés de l’UE et des États-Unis ne subiront plus la quarantaine de dix jours, une règle jusque-là réservée aux Britanniques vaccinés avant leur départ. Cela ne concerne pas la France, ainsi que Monaco, Andorre et le Vatican et les États de l’EEE.

Le secrétaire britannique aux Transports a déclaré que les nouvelles mesures étaient destinées à aider les membres d’une famille à se rendre visite, mais aussi à favoriser le commerce, son gouvernement continuant à s’inspirer des dernières données scientifiques. Grâce au programme de vaccination national, nous sommes en mesure de regarder vers l’avenir et de commencer à reconstruire les principales routes transatlantiques avec les États-Unis tout en renforçant les liens avec les européens, a-t-il ajouté.

La nouvelle est très bonne pour le tourisme en général et les compagnies aériennes britanniques en particulier, qui demandaient depuis une réouverture de l’axe transatlantique. British Airways le faisait encore suite à l’essai concluant mené avec Virgin Atlantic et l’aéroport de Londres-Heathrow sur le contrôle en amont du statut vaccinal des passagers. Mais le patron de la low cost easyJet en particulier a jugé la mesure un peu trop tardive. Avant d’ajouter : même s’ils peuvent éviter la quarantaine, vous aurez toujours les tests PCR très coûteux qui rendront cela hors de portée pour beaucoup, beaucoup de gens.

Lire aussi :   Le pass sanitaire : le pass sanitaire entraîne une chute des réservations.