IATA : le coût élevé des tests PCR est « une escroquerie »

tests PCR

Durement frappées par la crise  sanitaire mondiale, les compagnies aériennes misent sur un rebond de la demande cet été, mais l’obligation de tests PCR négatif pour les voyageurs, dont le coût est très élevé reste un frein pour la reprise.

Au Royaume-Uni, par exemple, les tests PCR peuvent coûter jusqu’à 100 livres (115 euros).

Heureusement en France, les tests de dépistage de Covid-19 sont remboursés par la sécurité sociale et sont gratuits pour les passagers dans certains aéroports, dont Paris-Orly et Paris-CDG.

Aussi, l’IATA milite pour des mesures uniformisées et en particulier des certificats sanitaires tels que son Travel Pass pour relancer la reprise des voyages cet été. Johan Lundgren, le directeur général d’easyJet, plaide pour des solutions alternatives aux tests PCR, comme les tests antigéniques, moins chers et aux résultats plus rapides, mais également jugés moins fiables.

Lire aussi :   Vaccin Covid : le Canada rouvre ses frontières pour les voyageurs vaccinés