Italia Trasporto Aereo Nouvelle Alitalia : 5000 salariés et 60 avions au plus pour débuter

Italia Trasporto Aereo

La Commission européenne et le gouvernement italien ont trouvé un accord à propos d’ITA (Italia Trasporto Aereo), la nouvelle compagnie aérienne qui remplace Alitalia décollera en septembre avec un effectif et une flotte réduits.

La remplaçante de la compagnie nationale italienne rate malheureusement la très juteuse saison estivale. La rencontre du 26 mai 2021 à Bruxelles entre la Commissaire européenne à la concurrence Margrethe Vestager et le ministre italien de l’industrie Giancarlo Giorgetti  a débouché sur un accord qui serait officialisé très prochainement. ITA serait initialement autorisée à employer entre 4500 et 5000 personnes contre 11.000 actuellement, et à réduire sa flotte de 55 à 60 appareils.

Les négociations interminables avec les différentes parties prenantes (dont la Commission européenne) ont mis à mal l’objectif de la nouvelle compagnie qui espérait débuté ses opérations en juin ou juillet 2021.

Italia Trasporto Aereo est en discussion pour des partenariats commerciaux, avec d’un côté l’alliance SkyTeam Delta Air Lines (Alitalia a déjà quitté la coentreprise transatlantique et de l’autre Lufthansa et United Airlines (Star Alliance, qui seraient les favoris selon les quotidiens).

Suite au rejet par les syndicats d’un plan de relance de l’actionnaire Etihad Airways, Alitalia placée sous administration extraordinaire depuis plus de deux ans a déjà reçu deux prêts d’Etat de 1,3 milliards d’euros au total. Elle a reçu le feu vert  de l’Europe à une quatrième aide publique à hauteur de 12 millions d’euros pour couvrir les dommages liés à la crise sanitaire en janvier 2021. 

Lire aussi :   Kenya Airways : retour à Milan après 30 ans